Une psychologue française à Munich

Présentation du cabinet de Roxane MALLIER, psychologue française à Munich.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LES SOLUTIONS THÉRAPEUTIQUES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roxane
Admin


Messages : 27
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: LES SOLUTIONS THÉRAPEUTIQUES   Lun 9 Mar - 13:35

LES SOLUTIONS THÉRAPEUTIQUES

Oui, la dépression se soigne.

À condition d’en faire la démarche, bien sûr… Il est difficile de se battre seul dans son coin.

Psychothérapie, médicaments : il existe aujourd’hui des traitements efficaces, souvent complémentaires, adaptés à chaque personne et à l’intensité de sa maladie.

Dans cette deuxième partie, vous trouverez des réponses aux questions que vous vous posez sur la psychothérapie (« Comment ça marche ? », « Qui en propose ? », « Dans quels cas est-ce indiqué ? », « Combien de temps ça dure ? », « Comment choisir son praticien ? »…) et sur les médicaments (« À quoi servent-ils ? », « Comment agissent-ils ? », « Comment en faire bon usage ? »…).

Quel que soit le traitement, sa mise en œuvre s’appuie toujours sur une alliance, un dialogue, une collaboration étroite entre votre (vos) soignant(s) et vous. Vous avez le droit d’être informé, vous pouvez à tout moment poser des questions, exprimer vos attentes, vos craintes… Vous êtes acteur de votre traitement.

Le recours aux soins est-il indispensable ?


La dépression est une maladie qui, pour des raisons diverses, est associée à une perturbation du fonctionnement du cerveau : elle affecte l’ensemble de l’organisme ainsi que la personnalité. La volonté seule ne suffit pas pour agir sur une maladie aussi complexe. Un traitement est donc absolument nécessaire quand on souffre de dépression.

La nécessité d’un traitement est une idée parfois difficile à accepter. Pour des raisons psychologiques, culturelles, mais aussi pour des raisons liées aux effets de la dépression , on a souvent tendance à penser qu’il serait préférable de « s’en sortir par soi-même », que se faire soigner serait une « facilité », qu’il s’agirait d’une victoire de plus de la dépression, dans la mesure où accepter de l’aide reviendrait à renoncer à toute dignité ou lutte personnelle.

Rien n’est plus faux. Contre la dépression, il est trop difficile de se battre tout seul : la lutte est trop inégale. Au contraire, se faire soigner, suivre une psychothérapie, un traitement médicamenteux, c’est en réalité redevenir acteur, retrouver le choix, reprendre en main son destin.

Tout traitement s’appuie sur une alliance, une collaboration étroite entre le patient et le(s) soignant(s). C’est dans le cadre de cette alliance que sera déterminé le projet de soin. Ce projet tient compte des souhaits du patient qui sera informé sur la nature de ses troubles, leur évolution, les possibilités de prise en charge, la fréquence des consultations.

Accepter un projet de soin ne veut bien sûr pas dire qu’il faille se faire soigner passivement. La guérison d’un trouble psychique nécessite une participation et un engagement importants de la part du malade. Le rôle de l’entourage ne doit pas non plus être sous-estimé, dans la mesure où il peut protéger un malade qui a perdu confiance en lui.

La psychothérapie

Il existe de nombreux traitements de la dépression, adaptés à chaque personne et à l’intensité de la maladie (épisode léger, moyen ou sévère) et souvent complémentaires.

La psychothérapie est un traitement à part entière de la dépression. De nombreuses études ont permis d’en prouver l’efficacité et d’en préciser les indications.

Pendant un épisode dépressif, la psychothérapie permet de mieux gérer la maladie, de réduire ses symptômes et leurs conséquences, de donner du sens à ce que l’on vit et de pouvoir envisager de nouveaux projets. Ses premiers effets (un soulagement lié à une écoute adaptée) peuvent se faire sentir immédiatement, les changements durables interviennent au bout de quelques semaines.

Après la guérison d’un épisode dépressif, la psychothérapie sert aussi à prévenir la réapparition des symptômes.

Les médicaments anti-dépresseurs

Il existe différents degrés d’intensité dans les dépressions. Toutes les dépressions ne nécessitent pas de traitement par médicaments antidépresseurs.

L’objectif du traitement par médicaments antidépresseurs est la réduction significative des symptômes dépressifs et de leurs conséquences dans la vie quotidienne. Les médicaments antidépresseurs améliorent les symptômes de la dépression à l’issue d’environ 3 à 4 semaines de traitement continu. Ils aident généralement à restaurer le fonctionnement normal du sommeil, de l’appétit, à retrouver l’initiative, une perception positive de la vie… Ce fonctionnement normal persiste après l’arrêt du traitement.

Il est parfois possible et même souhaitable de combiner un traitement médicamenteux qui agira sur les symptômes et permettra ainsi à la personne de pouvoir entamer une psychothérapie afin d'agir sur les causes de la dépression. Par contre, il serait de mon point de vue dangereux de se contenter de cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://psymunich.forumactif.org
 
LES SOLUTIONS THÉRAPEUTIQUES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liste de bac : j'angoisse... Des solutions pour aller plus vite ?
» D'autres solutions possibles pour l'Espagne ?
» Année 2011 : Vos résolutions.
» Résolutions de l'Onu - diffamation des religions : début de la persécution?
» Quelles solutions pourrions-nous envisager pour sortir du bourbier de l’Afghanistan ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Une psychologue française à Munich :: Déprime ou dépression ?-
Sauter vers: